Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
La question de la monnaie et de la maîtrise de son code, c'est-à-dire de ses règles de fonctionnement, est une question cruciale de l'organisation des sociétés humaines.  Après la chutte du système de l'étalon-or en 71, une nouvelle ère s'est ouverte, celle de l'argent-dette et de la création monétaire par crédit bancaire.  Mais ce système n'est pas sans poser quelques questions. Est-il légitime que le système bancaire obtienne un intérêt suite à une création monétaire, qui ne correspond pas à un risque ?  Comment le système bancaire se retrouve-t-il en position de déterminer la valeur des biens et services de l'économie, grâce à sa position d'émetteur/créateur de monnaie ?  Les crises auxquelles nous avons assisté durant les 20ème et 21ème siècles sont-elles de crises mécaniques résultant des principes mêmes de la création monétaire ?  Aujourd'hui, des initiatives fleurissent pour proposer de nouvelles alternatives d'organisations monétaires.  Bitcoins, actuellement en service est sans doute l'exemple le plus abouti de ces expériences. Il s'agira de voir en quoi il porte un paradigme radicalement différent, et d'éventuellement cerner les limites qui pourraient être les siennes.  OpenUDC, en cours de développement, se propose de redéfinir le rapport à la monnaie, en proposant un système de création monétaire symétrique dans le temps et dans l'espace. Les premiers entrants ne sont pas avantagés au détriment des suivants, et tous les individus sont postulés égaux devant la création monétaire. 
L'article
Réagir ?
Intervenants (2)
AUDIENCE
Web-TV,
mode d’emploi
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Organisation par Jérémy Wauquier
Format : Talkshow
Traitement : Débat d'idées
Secteur d'activité : Banque / Finance / Assurance
 
Intervenants :
Jérémy Wauquier, un étudiant en sciences politiques, passionné par les que...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...

La question de la monnaie et de la maîtrise de son code, c'est-à-dire de ses règles de fonctionnement, est une question cruciale de l'organisation des sociétés humaines. 

Après la chutte du système de l'étalon-or en 71, une nouvelle ère s'est ouverte, celle de l'argent-dette et de la création monétaire par crédit bancaire. 

Mais ce système n'est pas sans poser quelques questions.

Est-il légitime que le système bancaire obtienne un intérêt suite à une création monétaire, qui ne correspond pas à un risque ? 

Comment le système bancaire se retrouve-t-il en position de déterminer la valeur des biens et services de l'économie, grâce à sa position d'émetteur/créateur de monnaie ? 

Les crises auxquelles nous avons assisté durant les 20ème et 21ème siècles sont-elles de crises mécaniques résultant des principes mêmes de la création monétaire ? 

Aujourd'hui, des initiatives fleurissent pour proposer de nouvelles alternatives d'organisations monétaires. 

Bitcoins, actuellement en service est sans doute l'exemple le plus abouti de ces expériences. Il s'agira de voir en quoi il porte un paradigme radicalement différent, et d'éventuellement cerner les limites qui pourraient être les siennes. 

OpenUDC, en cours de développement, se propose de redéfinir le rapport à la monnaie, en proposant un système de création monétaire symétrique dans le temps et dans l'espace. Les premiers entrants ne sont pas avantagés au détriment des suivants, et tous les individus sont postulés égaux devant la création monétaire. 

Mots-clés :  monnaies virtuelles
Expertises concernées : 
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :
  • Et hop, voici mon feedback :
    Ci-dessous, j'expose mes motivations auprès des organisateurs :


    Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




    Infos diverses
    Lieu : Dans les studios de Webcastory
    Commentaire de Jean-Michel Cornu : De nombreuses personnes inventent des systèmes complémentaires, alternatifs : des monnaies complémentaires pour faciliter certains échanges (sur un territoire, pour un certain types de biens et services), d'autres imaginent non pas de remplacer la monnaie mais d'y ajouter d'autres monnaies (grâce au WIR et au Franc Suisse, les PME suisses voient leur économie bien plus indépendantes des crises financières et monétaires à répétition).Avec le groupe Innovation Monétaire, nous avons imaginé deux pistes : - faciliter l'investissement sans spéculation grâce à une association d'une monnaie complémentaire et d'une monnaie conventionnelle - faciliter le don plutôt que l'échange grâce à de nouveaux mécanismes (la "donnaie"). Cela peut semble étonnant mais dans certains cas le don peut être plus efficace (en terme économique) que l'échange.Ce n'est pas tant les monnaies numériques qui permettent de refonder (ou de compléter) le système monétaire, que de nouveaux mécanismes monétaires (numériques ou non). Commentaire de Mäthieu Coste : Bonjour Jean Michel, tu parles du groupe Innovation Monétaire ... où peut on prendre connaissance de vos travaux ? Commentaire de Fabrice Epelboin : Une autre expérience - casse gueule mais intéressante... http://www.fredzone.org/earbits-lance-une-monnaie-virtuelle-pour-un-modele-economique-reellement-novateur-595 Commentaire de Jean-Michel Cornu : Pour les travaux dans le cadre de la Fing qui ont abouti au livre écrit avec 180 personnes : http://www.reseaufing.org/pg/groups/62215/innovation-montaire/Pour la suite, lancer des expérimentations sur ce qui a été trouvé :http://imaginationforpeople.org/wiki/workgroup/innovationmonetaire Commentaire de Fabrice Epelboin : Tu es sur Paris Jean-Michel ? Ca te dis de participer à un tel talkshow ? Commentaire de Jérémy Wauquier : Assez marrant le concept qu'ils ont développé pour fidéliser leurs utilisateurs avec leur "monnaie". Commentaire de Jérémy Wauquier : Bon, on se lance un pad pour préparer tout ça ? Je peux essayer d'avoir Stéphane Laborde, qui a beaucoup travaillé sur la théorie relative de la monnaie. Je peux pe relayer dans le hacklab eXcentr13, paraît-il qu'il y a de l'ex-financier dedans. Qu'en dites vous ?