Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
(crédit image : e-monsite.com ) Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : venez prendre la parole sur ce sujet dont l'enregistrement aura bientôt lieu. Comment participer : Pour coproduire ce sujet avec nous, intervenir comme speaker / expert, infléchir le conducteur en exprimant vos convictions sur le sujet, ou susciter un traitement selon vos interrogations, indiquez un maximum de réponses dans l'onglet de la présente page, intitulé :       "Aidez-nous à préparer ce sujet"    C'est la meilleure manière de faire connaître et positionner votre expertise tout en vous assurant que les points à vos yeux importants ne seront pas oubliés dans le conducteur du talk. Mode d'emploi et plus de détails ci-dessous. Présentation du sujet - avec ZDnet, merci à Louis Adam et Guillaume Serries de ZDnet : L’adressage sur internet est une matière complexe : placée sous la coupe de l’Icann, une société étroitement liée au gouvernement américain, l’attribution des noms de domaines fait l’objet de nombreuses polémiques. Controverse autour du .vin, tentative de prise d’indépendance de l’Icann, autant de sujets qui touchent de très près à ce marché. Un secteur sur lequel l’Icann édicte ses règles, mais cette situation est elle inévitable ? Louis Pouzin. Louis Pouzin, a inventé le datagramme au début des années 70, et l'a expérimenté dans le réseau Cyclades. A partir des développements de Louis Pouzin et de ses équipes, l'Internet que nous connaissons aujourd'hui n'a pas pu se développer en France mais a poussé sur le terreau fertile des Etats-Unis. En récompense de cette contribution, Louis Pouzin a reçu en juin 2013 des mains de la reine d'Angleterre, au Palais de Buckingham, le prix Queen Elizabeth 2 for Technology qu'il partage avec les quatre autres inventeurs considérés, avec lui, comme les "pères de l'Internet" (Robert Kahn, Vinton Cerf, Tim Berners-Lee et Marc Andreesen). Louis Pouzin et Chantal Lebrument ont créé la société Open-Root :  http://www.open-root.eu/ Objectif : libérer les extensions et créer vos domaines avec plus de liberté, loin aussi des écoutes rendues possibles par la gouvernance de l'ICANN et de VERISIGN. Suite de l'article ci-dessous plus bas : 
Et hop, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Dans les studios Cafeine TV à Levallois Perret - Plan d'accès
L'article
Aidez-nous à
préparer ce sujet !
AUDIENCE
Web-TV,
mode d’emploi
 
 
Et si je sponsorisais ce sujet ?
Format : Talkshow
Traitement : Veille stratégique
Secteur d'activité : Internet
 

(crédit image : e-monsite.com)

Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : venez prendre la parole sur ce sujet dont l'enregistrement aura bientôt lieu.

Comment participer :
Pour coproduire ce sujet avec nous, intervenir comme speaker / expert, infléchir le conducteur en exprimant vos convictions sur le sujet, ou susciter un traitement selon vos interrogations, indiquez un maximum de réponses dans l'onglet de la présente page, intitulé : 

    "Aidez-nous à préparer ce sujet"   

C'est la meilleure manière de faire connaître et positionner votre expertise tout en vous assurant que les points à vos yeux importants ne seront pas oubliés dans le conducteur du talk.

  • Mode d'emploi et plus de détails ci-dessous.



Présentation du sujet - avec ZDnet, merci à Louis Adam et Guillaume Serries de ZDnet :

L’adressage sur internet est une matière complexe : placée sous la coupe de l’Icann, une société étroitement liée au gouvernement américain, l’attribution des noms de domaines fait l’objet de nombreuses polémiques. Controverse autour du .vin, tentative de prise d’indépendance de l’Icann, autant de sujets qui touchent de très près à ce marché. Un secteur sur lequel l’Icann édicte ses règles, mais cette situation est elle inévitable ?

Louis Pouzin.

Louis Pouzin, a inventé le datagramme au début des années 70, et l'a expérimenté dans le réseau Cyclades. A partir des développements de Louis Pouzin et de ses équipes, l'Internet que nous connaissons aujourd'hui n'a pas pu se développer en France mais a poussé sur le terreau fertile des Etats-Unis. En récompense de cette contribution, Louis Pouzin a reçu en juin 2013 des mains de la reine d'Angleterre, au Palais de Buckingham, le prix Queen Elizabeth 2 for Technology qu'il partage avec les quatre autres inventeurs considérés, avec lui, comme les "pères de l'Internet" (Robert Kahn, Vinton Cerf, Tim Berners-Lee et Marc Andreesen).

Louis Pouzin et Chantal Lebrument ont créé la société Open-Root : http://www.open-root.eu/

Objectif : libérer les extensions et créer vos domaines avec plus de liberté, loin aussi des écoutes rendues possibles par la gouvernance de l'ICANN et de VERISIGN.

Suite de l'article ci-dessous plus bas : 

Mots-clés :  ICANN, racines ouvertes
Expertises concernées :  Gouvernance Internet

Notre conducteur pour ce talk (aidez-nous à l'enrichir par vos questions) :

Partie 1 : DNS, Noms de domaines, Icann et autres barbarismes (5 minutes)

Quelques bases sur les termes et les définitions du débat.

Questions :

Qu’est ce que le Domain Name System en quelques mots ?
Quel rôle joue exactement l’Icann dans la gestion de cet annuaire ?
Qu’est ce qu’on appelle exactement une « extension » en français ou Racine ? (.com, .gouv, .fr etc…)

Partie 2 : Influence de l’icann : reforme ou refonte ?

Les récentes polémiques autour de l’Icann et ses rapports étroits avec le gouvernement américain.

Questions :

L’Icann promet son indépendance depuis plusieurs années déjà mais on l’attend toujours, pourquoi est ce que le gouvernement américain tient tant à conserver le contrôle sur cette institution ?

Pour une entreprise, quels sont les principaux désagréments liés au système actuellement place avec l’Icann ? On mentionne souvent les prix pratiqués par les sociétés chargées d’administrer les noms de domaines, qui peuvent parfois être très élevés.
On a vu Axelle Lemaire monter au créneau pour l’attribution de l’extension .vin, un arrangement a finalement été trouvé avec l’acquéreur (Donuts) de l’extension : ce type de polémique, c’est symptomatique du système en place ?

Partie 3 : Vers un système d’adressage vraiment décentralisé ?

Les alternatives et notamment le système de racines ouvertes dans lequel s’inscrit Open Root.

Questions

Comment est ce qu’on attribuerait une extension comme celle de .vin dans un système basé sur des racines ouvertes ?
Dans l’état actuel des choses, les racines ouvertes sont elles déjà effectives et peuvent être utilisées par les internautes ?
Pour une entreprise, quel serait l’intérêt de louer un nom de domaine sur une racine ouverte à l’heure actuelle ?
Qu’est ce qui fait obstacle à l’adoption de ce système ? Faudrait-il imposer un système permettant de modifier facilement la racine de son DNS pour pouvoir généraliser le principe des racines ouvertes ? Est-ce que ca ne présente pas des risques en terme de sécurité ?

Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :